Les débuts d’une relation extra-conjugale sont toujours merveilleux. Les premières fois que vous trompez votre femme, vous redécouvrez une nouvelle sexualité et le plaisir de plaire.

Sur Captain Maitresse, mon objectif est de vous aider à dénicher les meilleures maîtresses et à entretenir une relation discrète avec elles. Mais, je ne vous mentirai jamais. Certaines infidélités deviennent toxiques. Un mauvais choix de maîtresses, des émotions différentes ou des problèmes pour gérer la situation découle parfois sur une liaison toxique.

Voici 10 raisons pour lesquelles une relation extra-conjugale peut déraper.

La naissance de sentiments non réciproques entre les amants

couple excite au lit

Quand vous rencontrez sans cesse des femmes différentes et ne débutez jamais une liaison suivie, vous n’avez aucun risque de tomber amoureux.

Quand vous voyez une amante plusieurs fois par mois, les risques existent. Elle représente l’évasion de votre quotidien. Les disputes sont rares, le sexe est débridé et chaque partenaire est heureux de voir l’autre. C’est très différent de la vie avec votre femme et vos enfants ! Avec une telle romance, vous idéalisez la situation et tombez amoureux.

La maîtresse peut aussi tomber amoureuse. Il ne faut pas oublier que beaucoup de femmes semblent avoir un penchant pour les liaisons compliquées

Si les deux amants partagent cet amour, des décisions sérieuses seront à étudier comme une séparation avec vos conjoints respectifs, un éloignement douloureux pour éviter une situation intenable ou un essai pour mener temporairement une double vie pour voir si vous êtes compatibles.

Le plus gros problème est quand les sentiments ne sont pas réciproques. Un amant sur deux qui aime l’autre souffre. De mauvais comportements comme du chantage affectif, de la jalousie, des menaces peuvent même arriver.

Mon meilleur conseil serait de ne jamais tomber amoureux de votre maîtresse.


Une jalousie inappropriée de la part d’un des amants

La jalousie n’a pas sa place dans une infidélité. D’ailleurs, il n’y a rien de plus ridicule que de demander l’exclusivité en tant qu’amant ou amante. La jalousie est un comportement à réserver pour vos relations officielles.

Pourtant, la jalousie reste une réaction instinctive et beaucoup de personnes qui mettent trop de sentiments dans leurs relations extra-conjugales se montrent possessives.

Si votre amante commence à vous faire la tête après que vous avez couché avec votre femme, regarde vos messages personnels, n’accepte pas que vous parliez à d’autres demoiselles, la relation devient toxique. Refixez le cadre de la liaison ou changez de maîtresse.

À l’inverse, faites attention à ne pas être le jaloux. Les hommes qui se sentent chanceux de coucher avec une femme plus jeune ou terriblement séduisante ont peur de perdre leur maîtresse. Ils tombent alors dans la jalousie… Soyez mieux qu’eux !


Un isolement social de la personne qui « attend » l’autre

soiree entre amis

Vous l’aurez compris avec le début de mon message : la clé d’une relation adultère réussie est d’avoir une égalité entre les amants. L’égalité doit être de mise sur les sentiments, les engagements, les conséquences…

Quand il y a un décalage, un scénario survient souvent : un amant attend l’autre. Un bon exemple est une infidélité avec une femme célibataire qui commence à avoir des sentiments amoureux.

Quand vous n’êtes pas ensemble, elle se sent mal. Vous lui manquez. Si elle sait se contrôler, la gravité reste mesurée. Mais si elle se met à vous appeler constamment ou déprime complètement, aucun amant n’ira bien.

Vous craindrez la suite de l’aventure et elle risque de s’isoler. Elle ne voit plus ses proches, car elle ne va pas bien et ne peut évoquer votre relation avec eux, ou espère en vain que vous trouviez un créneau pour la rencontrer.


Un sentiment de culpabilité vous ronge

La culpabilité est un danger. Souvent, les hommes la ressentent quelques jours après la première tromperie. Mais, en relativisant et en considérant tous les bienfaits de l’adultère, elle diminue.

Sans raconter ma vie, les hommes comme moi qui ont pris l’habitude d’avoir des maîtresses ne la connaissent plus. Je ne suis pas insensible ; j’ai simplement compris que j’avais besoin de ces évasions pour continuer à être le même homme qu’au début du mariage. Sans cette bouffée d’oxygène, je deviendrais plus stressé, renfermé et un mauvais mari.

Toutefois, soyez conscient que la culpabilité est une réalité pour les hommes qui n’arrivent pas à mentir.


Le stress de la double vie devient impossible à gérer

Le stress et la culpabilité sont deux sentiments différents. Vous pouvez stresser à cause d’une relation adultère demandant trop d’énergie sans regretter d’être infidèle.

Le stress à cause d’une liaison est catastrophique. Les aventures sont justement faites pour les réduire et retrouver un épanouissement sexuel et mental absent au quotidien.

Le meilleur conseil à suivre est de garder la relation extra-conjugale simple. Ne choisissez pas la meilleure amie de votre femme pour maîtresse, ne parcourez pas 3h de route pour la voir, ne lui envoyez pas des messages chaque soir…

Si l’histoire devient une source de stress, stoppez-la. Réfléchissez aux raisons qui ont provoqué ce stress et rectifiez le tir avec votre prochaine amante.

Je me souviens avoir eu une relation très stressante avec une femme plus âgée que moi. Le sexe avec elle était l’un des meilleurs de ma vie. Elle était exceptionnelle au lit.

Puis, après un mois, elle a commencé à me contacter très souvent. Mes pulsions me poussaient à accepter de plus en plus de rendez-vous. Puis, j’ai compris que je réfléchissais avec mon sexe et qu’en réalité, la situation devenait trop difficile pour une infidélité. J’ai réduit fortement les rencontres et au bout de deux mois, elle avait trouvé un amant qui lui correspondait mieux… (Et j’ai toujours quelques fois des regrets quand je repense à ses prouesses sexuelles !).


La relation extra-conjugale devient un fardeau financier

homme portefeuilles vide

La souscription d’un abonnement à un site de rencontre ne coûte que quelques dizaines d’euros par mois. Il suffit amplement pour organiser des rendez-vous.

Cependant, les hommes séducteurs se laissent parfois aller, surtout quand ils développent des sentiments amoureux ou s’attaquent à des femmes intéressées par l’argent.

La réservation d’hôtels et de restaurants, quelques cadeaux et des activités réalisées ensemble font vite monter la note.

Si vous ne pouvez pas assumer les dépenses de la relation et que celle-ci est durable, parlez-en avec votre maîtresse. Si elle vous mérite, elle acceptera de partager vos dépenses ou de réduire le coût de la relation.


L’impossibilité de se concentrer au travail

Comme un adolescent épris, vous n’arrivez pas à décrocher de vos maîtresses. Ce comportement est logique pendant les premières semaines. Je me souviens encore quand je vérifiais constamment ma messagerie pour voir les femmes qui me répondaient… Puis, après une nuit avec une femme fantastique, il m’arrive encore de décrocher le lendemain, car mes pensées me ramènent à elle encore et encore.

Ponctuellement, un manque de concentration au travail n’est pas grave. Quand il est continu, cela devient un problème. D’ailleurs, la raison d’un manque de concentration qui perdure est souvent relié à un problème précédemment évoqué : des sentiments amoureux envers votre amante, de la culpabilité, du stress…

Essayez de bien compartimenter votre vie. Vous avez la maison, le travail et vos aventures.


Des disputes fréquentes avec votre femme légitime

Si vous souhaitez garder votre mariage en bon état, ne laissez pas une liaison déboucher sur des disputes plus fréquentes. Ces discussions tendues peuvent survenir de deux façons.

La première est liée à votre femme qui découvrirait ou soupçonnerait votre infidélité. Heureusement, si vous savez vous organiser et être discret, cette situation n’arrivera jamais.

La seconde est liée à votre humeur. Quand tout va bien avec son amante, le ressentiment envers votre femme peut surgir sans prévenir. Elle agit différemment de votre amante et chaque point négatif vous est insupportable. La moindre remarque ou un geste qui ne vous plait pas vous énerve. Agacé, vous attendez la moindre brèche pour exprimer votre ressenti.

Pour ce dernier exemple, la faute est sur vous. Ne comparez jamais votre femme avec vos maîtresses. Votre historique, votre famille, la vie commune et plein d’autres caractéristiques font qu’une relation longue est obligatoirement très différente d’une liaison.

 

signature captain maitresseArticle rédigé par Captain Maitresse 

Marié, mais pas castré, j’ai passé des années à peaufiner l’art de trouver des maîtresses et d’entretenir des relations extraconjugales sans jamais me faire prendre.

Inscription sur les bons sites, choix des maîtresses, planification des rendez-vous, effacement des preuves, vérités qui font mal sur l’adultère, gestion des émotions de l’amante… Je suis là pour partager tous mes secrets avec vous !